Sophie Combes
Uncommon values réunit des photographies qui explorent la relation entre des objets et l’espace qui les entoure. Les endroits retenus sont aux marges de l’activité humaine. Les objets ont perdu toute valeur d’usage ou voient leur première fonction détournée, empêchée voire impossible à identifier.
La série interroge la façon dont les images peuvent êtres perçues alors qu’elles décrivent des situations non codifiées et des espaces indéfinis.
Dans la ville d’ Allevard, certaines photographies extraites de la série sont montrées sous forme d’affiches et connaissent ainsi une activation éphémère, collées sur les murs. Incrustées temporairement dans la réalité, ces images comportent un manque, celui d’une efficience supposée, et se situent en dehors de tout message, sans les qualités attendues au sein d’un système productif.
Il s’agit de faire dériver les images et de proposer un parcours subjectif qui traverse des lieux choisis pour les activités qui s’y déroulent, entre le jeu et l’attente : tels un skate park, un abribus devant un cinéma, ou un jardin d’enfants.
Les affiches deviennent le prétexte à la rencontre, aux interrogations, à la conversation avec les passants ou les occupants des lieux où je les place ; elles portent un espace de transitions, d’échange et d’interactions alors qu’elles montrent des objets mis au rebut ou sans usage reconnaissable.
Les images connaissent rapidement un état altéré : la colle et le crépi des murs dissolvent les encres, diminuent les contrastes, créent des reliefs.
Plus tard lorsque je reviens à Allevard, ces couches ajoutées sur les pans des murs se sont transformées pour certaines en palimpsestes, dégradées par les conditions climatiques ou l’intervention humaine. L’une d’entre elle, représentant une porte obturée, a été ôtée du mur, sans laisser aucune trace.
Les surfaces imprimées sont grattées, érodées, blanchies ou révèlent d’anciennes couches de peinture en se décollant.
La végétation vient s’y superposer, et les images sont rendues abstraites par la pluie et la lumière du soleil.

photo: Virginie Piotrowski

 

 

All rights reserved / Tous droits réservés / Sophie Combes / 2016 / contact: postmaster(at)sophiecombes.com